Contact

080 215185

©2019 by ASBL AMIGO NEGRO JOSE.

Maïlis à la Casa de Niños

Après un périple mouvementé au Pérou... Elle est arrivée seule, chargée de livres pour enfants qu'elle avait récoltés en passant un appel à la radio. Claudine et Jean-Claude l'attendent au terminal d'Oruro.

Un peu étourdie par l'altitude, Maïlis vient aider à monter la bibliothèque de la "Casa", s'occuper des enfants avec les éducateurs et visiter la vraie Bolivie, pas celle des touristes habituels.. Elle a tout un tas d'idées qui lui trottent dans la tête et beaucoup d'enthousiasme pour partager les jeux et les ateliers.

L'unique armoire du salon multi-culturel ne renferme guère de trésors et c'est la joie quand elle présente ses nouveaux livres écrits en espagnol pour les enfants de tous âges.

Au cours de ses voyages éducatifs pour se familiariser avec les différentes coutumes du pays, Maïlis fait la connaissance d'une famille d'artistes boliviens dont le projet est d'apprendre le dessin aux enfants déshérités. F et M reçoivent quelques subsides pour prêter du matériel: couleurs, pinceaux et chevalets qu'ils transportent de village en village dans leur vieille camionnette.

La jeune fille met le couple d'artistes en contact avec la "Casa de Niños Padre JM Thomas" et les enfants passent des heures à se surpasser pour faire ensuite une exposition ouverte aux habitants de Villa Challacollo.

Pendant 6 mois Maïlis participe, organise, et se partage entre les visites régulières à la Casa et les rencontres avec des amis Boliviens. Rentrée en Belgique, elle reprend des études pour devenir éducatrice. Elle vient d'obtenir son diplôme, espère pouvoir travailler dans un centre pour réfugiés et donne volontiers son temps libre à L'asbl Amigo Negro Jose.