top of page
  • Photo du rédacteurCaroline

Le voyage de notre présidente à Oruro



Ma visite annuelle à la Casa Amigo Negro José 2023

 

Du 18 octobre au 4 décembre, j'ai pu profiter à nouveau d'un agréable séjour dans la belle Bolivie.


Le  vol a été long comme toujours, assez fatigant, mais les visages des enfants et de l'équipe bolivienne ont largement compensé ma fatigue. 


En fait, je voulais arriver à l'orphelinat à l'improviste le premier jour, par surprise, mais je n'ai pas pu le faire. Juste avant d'arriver à la Casa, j'ai été arrêtée et je n'ai pas pu entrer. Tous les enfants et toute l'équipe m'attendaient derrière la porte pour m'accueillir avec beaucoup d'enthousiasme. Après beaucoup de câlins et un bouquet de fleurs, j’ai pu à nouveau  « rentrer à la maison ».


Le premier jour, il y a eu principalement de courtes discussions avec les enfants et les membres de l'équipe bolivienne. Beaucoup de nouveaux visages parmi les enfants, mais aussi quelques nouveaux visages parmi l'équipe.

 

Actuellement, environ 85 enfants défavorisés âgés de 3 à 15 ans sont pris en charge quotidiennement à la Casa Amigo Negro José, du lundi au vendredi. En tant que responsable en Bolivie, Sœur Silvia veille à ce que cela se passe dans les meilleurs conditions.



Le matin, l'éducatrice Mabel s'occupe du groupe avec les plus petits (3 à 7 ans). Dès 9h, ils sont pris en charge et peuvent bricoler et jouer ensemble. Ces enfants ne vont pas encore à l'école et la plupart des enfants de ce groupe y restent jusqu'après le déjeuner. Certains enfants restent également l'après-midi.

L'après-midi, il y a trois tranches d'âge. Elsa s'occupe des plus petits (3 à 7 ans). Maritza pour le groupe des 8 à 10 ans et Rémy s'occupe du groupe des plus grands de 10 à 15 ans.


Cette année, Raul apportera un soutien supplémentaire à tous les groupes. Il apporte son aide lorsque c’est nécessaire et assume également un certain nombre de tâches administratives.


Les enfants arrivent vers 12h30 - 13h00 après l'école. Ici en Bolivie, les enfants vont à l'école le matin ou l'après-midi. L’année scolaire commence en février et se termine en décembre : presque tous les enfants accueillis à la Casa vont à l'école le matin.

Vers 13h30, ils peuvent déguster  un délicieux repas du lundi au vendredi. Ceci est pris en charge par la cuisinière Sonia et l'assistante cuisinière Lourdes. Les enfants des groupes les plus importants se relaient dans la cuisine et nettoient les tables après le déjeuner.

Après, place aux activités de l'après-midi. Les enfants sont encadrés quotidiennement dans leurs devoirs. Le programme comprend également de l'artisanat, du sport, de la danse, de la musique et des jeux. Les enfants restent à la maison jusqu'à 18 heures tous les jours.


La première question que me posent les enfants qui me connaissent déjà lors de visites précédentes : tia (tante) quand allons-nous faire des cookies ?? et Tia, on part en voyage avec toi cette fois aussi ? 😊


Tout ça est déjà bien entendu organisé.  Avec quel groupe je sortirai, quel jour et quand je préparerai et décorerai des biscuits avec eux.

Par exemple, j'ai fait un voyage avec Tia Elsa et son groupe dans un parc écologique où les enfants pouvaient jouer et profiter d'un coin de verdure à Oruro. Avec le groupe de Tia Maritza, j'ai fait un voyage dans un autre coin de verdure proche de la ville, Chusakeri. À près de 4 000 mètres d'altitude, des centaines d'arbres, de plantes et de fleurs y sont plantés depuis plus de 13 ans et entretenus quotidiennement. Une oasis de paix pour les animaux et les humains.


Avec le groupe de Mabel, j'ai fait un voyage avec les plus petits vers l'un des rares sites touristiques d'Oruro, une énorme statue de la Vierge Marie au sommet de la montagne autour de s’étend la ville d'Oruro. Nous y avons joué à des jeux et avons fait une courte visite au musée de la statue.

J'ai aussi fait une excursion au parc écologique avec Tio Rémy et son groupe qui en a aussi profité à fond !!

Avec les plus petits groupes de Mabel et Elsa, j'ai décoré les cupcakes avec de délicieux chocolats et bonbons. Les visages étaient rayonnants !

Avec le groupe de Maritza, nous avons confectionné et décoré des biscuits sablés. C'est aussi un grand jour pour eux. Tous les cupcakes et cookies ont bien sûr été distribués à tous les enfants !!

Cette fois-ci, pendant mon séjour, j'ai également pris suffisamment de temps pour discuter longuement avec tous les membres de l'équipe bolivienne. Car notre priorité absolue, ce sont bien sûr les enfants, mais aussi les personnes qui y travaillent et s'occupent des enfants qui sont essentielles dans le bon déroulement de la vie à la Casa.

 

Presque tous les jours, je donnais un coup de main dans la cuisine pour préparer le déjeuner. Cuisiner pour près de 100 personnes... tout un travail !! Et la chef Sonia le fait très bien avec la chef adjointe Lourdes. Sonia prépare également du pain chaque semaine. Car les enfants ne se contentent pas de déjeuner, mais une « merienda » (collation) est également proposée le matin et l'après-midi. Il s'agit d'alterner du pain avec du thé, des fruits ou des céréales.

J'ai également aidé là où je pouvais avec les différents groupes et activités pendant les semaines de mon séjour.


Ma famille, mes amis et mes connaissances me donnent toujours un peu d'argent pour les enfants et la casa. Grâce à cela, j'ai pu à nouveau réaliser de très belles choses. Boissons, bonbons, biscuits, ingrédients pour biscuits et cupcakes, nouveaux ciseaux, papier de couleur, peinture pour les enfants, nouvelles assiettes, tasses, cuillères, nouvelles louches, écumoires, nouvelles casseroles et autres équipements de cuisine. J'ai également acheté une nouvelle imprimante et un nouvel écran pour le PC.

 Pour terminer ce merveilleux séjour, nous avons également programmé un « dia de la familia ». Une journée où les enfants et leurs familles profitent de jeux, d'un délicieux déjeuner et d'une conférence avec  psychologue pour les parents. Ce jour-là nous avons également posé deux plaques gravées, inaugurées à la mémoire de Philipp van Noppen, co-fondateur de la casa, ainsi qu'en l'honneur de Claudine et Jean Claude Heyden, fondateurs de la casa. Un très beau moment inoubliable !!


Ceci est mon rapport non exhaustif  des 6 dernières semaines à Oruro, en Bolivie.


La visite me fait réaliser à quel point si tu gardes le bonheur pour toi, tu ne seras jamais heureux !!!




bottom of page